IN ENGLISH
CHARLES RENNIE MACKINTOSH en Roussillon
Charles Rennie Mackintosh - Porte vendres

Quand Margaret et Toshie sont arrivés pour la première fois en Roussillon en 1923, ils logèrent dans un hôtel à Amélie-les Bains et louèrent comme atelier une vieille maison, l’ancien octroi, de l’autre côté de la rivière. 

Puis, pour leur premier été, ils descendirent vers la côte et louèrent des chambres à Collioure. Ce qui était au départ des vacances devint un séjour permanent :

‘dans cet endroit superbe de couleur rose… avec sa chaleur et son soleil.’

Leur second hiver se passa à Ille-sur-Têt. Au printemps, ils remontèrent la vallée de la Têt, en s’arrêtant à Villefranche et Olette pour explorer quelques-uns des villages de montagne alentour, avant d’arriver à Mont-Louis qui devint leur base estivale durant les trois années suivantes. A l’automne, ils redescendirent sur la côte à l’hôtel du Commerce à Port-Vendres où ils passèrent désormais chaque hiver.

Tous ces lieux et leurs environs ont fourni les motifs des paysages si particuliers de Mackintosh.  Après la mort de Toshie, décédé d’un cancer en 1928, Margaret retourna à Port-Vendres pour répandre ses cendres dans les eaux du port, à l’endroit où il avait enfin trouvé son épanouissement et où ils passèrent les moments les plus heureux de leur vie.

Palalda

(Priv. Coll. Scot. Nat Gallery ).   

Collioure

(Art Institute of Chicago), 

L’Heré de Mallet   

(Priv.Coll. Scot.Nat. Gallery ).

BOULETERNÈRE

(Private Estate, New York).

       
Slate Roofs

(Glasgow School of Art )

La Llagonne

(Kelvingrove Museum)

Quaq des Douanes

(British Museum)

The Fort

(Hunterian Art Gallery)