IN ENGLISH
CHARLES RENNIE MACKINTOSH en Roussillon
Drop Down Menu
barcelona

Charles Rennie Mackintosh était inspiré non seulement par son héritage écossais mais aussi par des influences internationales.

L’idée a été d’organiser un voyage d’étude d’une semaine en Ecosse tous les deux ans avec, entre temps, un voyage plus court le temps d’un long week-end.

Ces dernières années, nous avons suivi le chemin Mackintosh à Glasgow et en Cerdagne, découvert le travail de Lluis Domènech i Montaner en Catalogne, visité les Orcades et le nord de l’Ecosse et suivi les pas du vrai roi Arthur au 6e siècle.

Nous avons également reçu la visite de plusieurs groupes anglais et écossais pour voyager sur les pas de Mackintosh en Roussillon, ledernier étant composé de membres de notre organisation mère, The Charles Rennie Mackintosh Society de Glasgow


 

LES HEBRIDES EN BATEAU

June 2013

Participants Diary Notes

Fin juin, un groupe intrépide de 15 aventuriers est parti explorer les Hébrides en bateau. Nous avons commencé par le Corrievreckan, le troisième plus grand tourbillon du monde, situé entre les îles de Jura et Scarba.  C’était juste après l’équinoxe, moment où il aurait dû être à son maximum d’intensité mais la journée étant ensoleillée et calme, le tourbillon était peu agité.  Nous avons cependant surfé sur le flot de la marée qui a complètement trempé deux de nos photographes les plus enthousiastes penchés à l’arrière du bateau.

Nous avons navigué jusqu’aux Garvellachs, un groupe de trois îles inhabitées, situées au sud de Mull, où en 542, l’irlandais St Brendan  fonda un monastère sur l’une d’elles avant de poursuivre sa navigation et découvrir l’Islande, le Groenland et l’Amérique du nord. Le monastère prospéra jusqu’à l’arrivée des Vikings puis fut abandonné.  L’île est restée inhabitée et telle qu’elle était à l’époque si bien que les cellules à coupole des moines sont pratiquement intactes.

En traversant Mull, notre périple nous mena sur l’île d’Iona, où l’abbaye fondée par St Colomba en 563, devint le centre de la chrétienté celte en Ecosse. Plus de 40 des premiers rois d’Ecosse, France, Irlande et Norvège sont enterrés ici. La mer étant calme, nous avons pu prendre le bateau pour visiter l’île de Staffa qui possède d’étranges colonnes basaltiques ainsi que la grotte de Fingal qui inspira à Mendelssohn sa pièce symphonique Les Hébrides.

Sur l’île, nous avons pu voir une colonie de puffins et nous approcher de très près de leurs nids et des jeunes oiseaux. Nous avons voyagé en convoi de 4 voitures jusqu’à la côte ouest – ce choix étant plus pratique sur les routes étroites que la location d’un bus. Sur l’île de Skye, un bateau nous a menés au Loch Coruisk, lieu sauvage et inhabité, entouré de manière imposante par les montagnes Black Cuillin. Là, nous avons pu approcher une colonie de phoques qui prenaient soin de leurs nouveau-nés.

Enfin, nous sommes allés jusqu’à Harris et Lewis qui font partie des Hébrides extérieures. De là, nous avions projeté d’aller en bateau à St Kilda, groupe d’îles situées 64 km à l’ouest, dans l’Atlantique, habitées depuis les temps préhistoriques jusqu’à leur évacuation dans les années 1930. Malheureusement, le vent s’est levé ainsi qu’une forte houle, si bien que nous avons dû renoncer à l’excursion. Cependant, sur Harris et Lewis, nous avons visité les pierres levées de Callanish, datant des environs de 2.900 av. J.C., lieu de culte païen et imposant calendrier astronomique.

A Carloway, nous avons visité l’intérieur du broch, forteresse circulaire en pierre, construite au 1er siècle et habitée jusqu’aux environs de 1.300. Nous avons visité plusieurs blackhouses des 18e et 19e siècles – maisons traditionnelles aux toits de chaume ainsi qu’un moulin construit au 6e siècle et resté en activité jusqu’au milieu du 20e siècle.

 

 

Josep Puig i Catelfach